Près des lignes électriques, gardez vos distances pour éviter les chocs!

Dans mon rôle de coordonnateur aux enquêtes à la CNESST – et auparavant comme inspecteur, pendant plus de dix ans –, j’ai été impliqué dans plusieurs dizaines de dossiers d’accidents en lien avec un danger largement sous-estimé. Un danger qui se trouve dans les airs, qui fait partie de notre paysage quotidien et qu’on tend tous à oublier : les fils électriques!

Électrocution, électrisation, brûlures, décès. Les conséquences d’un contact avec une ligne électrique sous tension sont généralement dramatiques, trop souvent irréversibles. Qui est à risque? Les couvreurs, les charpentiers-menuisiers et les livreurs de matériaux. Mais aussi les travailleurs de multiples corps de métier, et même « monsieur et madame tout le monde », qui font des travaux sur leur maison, sur leur terrain, et qui pourraient se croire à l’abri des chocs.

Cela vous semble une évidence que les fils électriques sont dangereux? Pourtant, chaque année, des milliers de travailleurs en sont victimes. Et ce, malgré tous les efforts de prévention réalisés. Mais que faut-il donc faire pour que les gens comprennent que ces petits câbles noirs qui ont l’air inoffensifs brisent des vies et des familles?

J’ai en mémoire l’histoire d’un contremaître sur un chantier d’une entreprise de construction au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Le 9 avril 2014, il a perdu la vie. Électrocuté. Un cas « classique » d’accident lié aux lignes électriques. L’échelle qu’il déplaçait (alors qu’elle était déployée de tout son long!) a basculé. Et elle est tombée sur un fil électrique… de 14,4 kV !

Que s’est-il passé?

Le jour de l’accident, le contremaître et un ouvrier doivent refaire les joints de scellant sur le pourtour des fenêtres d’une résidence en construction. Pour ce faire, ils utilisent des échelles de différentes hauteurs. Afin d’atteindre les fenêtres les plus hautes en façade, le contremaître utilise une échelle à coulisses, déployée à près de 10 m.

Pour éviter de travailler à bout de bras, il descend de l’échelle et tente de la déplacer, mais sans la rétracter. À ce moment, l’échelle bascule et entre en contact avec un des fils électriques qui passent devant la résidence. Ayant toujours les mains sur l’échelle, le contremaître est alors électrocuté.

Encore une victime de l’électricité! Une fois de plus, une fois de trop!

Des erreurs mortelles

Dans ce drame-ci, comme dans tant d’autres similaires, la méthode pour déplacer une échelle – déployée et à proximité de lignes électriques –, était clairement dangereuse. Soyons francs : il est impossible de retenir une échelle déployée pesant 34 kg qui bascule, peu importe la force de ses bras! Dans ce cas-ci, c’est le fil électrique sous tension qui a arrêté le renversement de l’échelle… avec la suite qu’on connaît.

Aussi, lors de la planification des travaux, seule la hauteur des échelles avait été prise en considération. Pourtant, la présence des câbles de moyenne tension à proximité aurait aussi dû être évaluée.

Des solutions existent

  • Avant d'opter pour une échelle, des éléments sont à considérer!

    Bien que l'usage de l'échelle soit très répandu dans le secteur de la construction, leur utilisation n'est pas sans danger. Gardez en tête que l’échelle est avant tout un moyen d'accès. Si vous choisissez de l’utiliser comme poste de travail, vous devez suivre les règles suivantes : 1- maintenez en tout temps votre corps entre les montants de l’échelle, 2- maintenez en tout temps trois points d’appui sur l’échelle et 3- respectez la distance de sécurité prescrite en présence de lignes électriques. Vous devez aussi toujours rétracter l’échelle avant de la déplacer, car en plus du danger électrique qui vous guette, vous pourriez perdre le contrôle de l’échelle et blesser gravement, ou pire, tuer une personne qui se trouverait dans sa trajectoire. Pensez-y!

  • Respectez la règle du 3 mètres

    Vous devez toujours vous assurer de vous trouver – vous et vos équipements – à un minimum de 3 mètres de distance d’une ligne électrique, en tout temps. Si cette distance ne peut être respectée, vous devez en aviser votre employeur, qui doit alors communiquer avec Hydro-Québec, qui mettra en place des mesures pour vous protéger, comme l’isolation de la ligne électrique.

    On ne le répètera jamais assez : en aucun temps, peu importe la durée du travail, vous ne devez accepter d’effectuer une tâche susceptible de vous mettre en contact avec une ligne électrique. Rappelez-vous : l’électricité laisse rarement une deuxième chance.

Repérez le danger pour l’éliminer!

Avez-vous été déjà été témoin d’une situation de travail liée aux lignes électriques qui présentait des risques? Qu’avez-vous fait? En avez-vous parlé à votre employeur, avec vos collègues? Quels types de correctifs avez-vous apportés pour régler le problème?

Racontez-moi vos histoires.

Pour en savoir plus