1
2
3
4
5
6
7
7
8

? Cliquez sur le chiffre qui figure sur la photo et trouvez la solution pour chaque danger identifié.

Vous avez obtenu assez de bonnes réponses. Vous pouvez participer au concours.

1 Le crochet utilisé pour lever la charge n’est pas muni de son linguet de sécurité.

La solution :

  • Réinstaller un linguet de sécurité conforme (A) 
    Linguet de sécurité conforme
  • Utiliser un crochet autobloquant (B) 
    Crochet autobloquant
  • Toutes ces réponses (A et B) 
    Toutes ces réponses

2 La charge nominale n’est pas indiquée sur le pont roulant.

La solution :

  • Pour des charges en-dessous de 500 kg, il n’est pas nécessaire d’indiquer la charge nominale
  • Il faut toujours afficher la charge nominale à un emplacement visible
  • La couleur du pont-roulant réfère à une charge nominale déterminée

3 Une seule élingue abîmée est utilisée pour transporter la tige.

La solution :

  • Toujours utiliser des élingues en bon état
  • Utiliser deux élingues pour stabiliser la charge
  • Toutes ces réponses

4 La charge est maintenue trop haute.

La solution :

  • La tige est abaissée et aucun employé ne se trouve à proximité de la charge.
  • Les travailleurs doivent toujours porter un casque de sécurité.
  • La tige est abaissée et les travailleurs portent leur casque de sécurité.

5 La charge n’est pas surveillée par Alex.

La solution :

  • Un appareil de levage ne doit jamais être laissé sans surveillance.
  • Un appareil de levage ne doit jamais être laissé sans surveillance lorsqu’une charge y est suspendue.
  • Un appareil de levage, avec une charge suspendue, peut être laissée sans surveillance s’il n’y a pas de travailleur autour.

6 L’espace de travail d’Alex est envahi par un transpalette et plusieurs boîtes.

La solution :

  • Le ménage aurait dû être fait avant d’entreprendre cette tâche.
  • Il n’est pas nécessaire de désencombrer le sol pour le transport de charges en hauteur.
  • L’espace de travail doit être désencombré en tout temps.

7 Alex ne porte aucun équipement de protection individuelle.

La solution :

  • Alex doit porter des lunettes, des gants de travail et des chaussures de sécurité.
  • Alex doit porter un dossard, des gants de travail et des chaussures de sécurité.
  • Alex doit porter un dossard, des lunettes et des chaussures de sécurité.

8 Les portes du département sont restées ouvertes pendant l’opération.

La solution :

  • Alex ferme les portes du département.
  • Ces portes doivent demeurer fermées en tout temps.
  • Aucune de ces réponses. Les portes peuvent être ouvertes ou fermées.

Photo : Denis Bernier

Le pont roulant est un appareil de manutention très utilisé dans les usines. Indispensable pour transporter des charges lourdes, il présente des risques multiples. Alex a décidé de jouer au téméraire pour démontrer les nombreux risques liés à une utilisation fautive.

Pouvez-vous trouver la bonne solution pour éliminer chacun des dangers identifiés?
Pour vous inscrire au concours, vous devez obtenir assez de bonnes réponses.

Commencer

Les corrections

Utilisation d'un pont roulant

Heureusement, plusieurs gestes tout simples permettent à Alex d’éviter un scénario catastrophe. Le crochet utilisé comporte maintenant un linguet de sécurité (A), conformément au Règlement sur la santé et la sécurité du travail (RSST). Pour une utilisation dans des conditions exigeantes, le crochet autobloquant (B) assure une meilleure protection encore.

De plus, on a indiqué la charge nominale du pont roulant, qui est ici de deux tonnes, ce qui est aussi conforme au RSST. Cette information est essentielle pour utiliser le pont roulant en toute sécurité. L’indication de la charge empêche l’opérateur de soulever, par inadvertance, une charge

beaucoup trop lourde, ce qui peut avoir des conséquences désastreuses.

Le RSST stipule qu’« avant le soulèvement d’une charge, l’opérateur ou le signaleur doit vérifier que tous les câbles, chaînes ou élingues sont correctement fixés à la charge et que le soulèvement ne présente aucun danger ». Cette fois-ci, Alex a bel et bien fait ses devoirs, il utilise maintenant deux élingues en bon état pour lever la charge, ce qui la rend beaucoup plus stable et qui, de plus, garantit qu’elle est solidement fixée au crochet.

Alex a troqué ses plans de travail pour une commande pendante qui lui permet de contrôler le pont roulant. Ce comportement est conforme au RSST, qui exige que l’appareil de levage ne soit jamais laissé sans surveillance lorsqu’une charge y est suspendue. C’est sans compter qu’Alex a une main posée sur la tige métallique, ce qui empêche la charge de se déplacer de façon imprévisible et de heurter l’opérateur pendant ses manœuvres.

De plus, la hauteur de la tige transportée a été abaissée pour un meilleur contrôle de son déplacement. Par ailleurs, Alex a fermé les clôtures de sécurité autour de l’appareil, une bonne pratique qui permet à ses collègues de constater que des opérations avec le pont roulant sont en cours. Il peut ainsi s’assurer qu’aucun travailleur ne se trouve à proximité de la charge ou dans une zone risquée.

Alex porte maintenant des chaussures de protection, des gants et des lunettes de sécurité. Il a également pris l’initiative de porter un casque afin de minimiser le risque de blessure attribuable à certains obstacles dans son environnement. De plus, son espace de travail est maintenant désencombré, ce qui évite les risques de trébuchements et de tracas superflus. Tout compte fait, de telles précautions permettent certainement d’éliminer bon nombre de risques omniprésents pendant l’utilisation d’un pont roulant et d’éviter ainsi plusieurs incidents fâcheux, voire tragiques.  [PT]

 

Sophy Lambert-Racine

Nous remercions Aérospatiale Hemmingford et son directeur de production Christian Desrosiers, ainsi qu’Alex Lussier, opérateur de pont roulant de cette entreprise qui a accepté de jouer le
figurant pour le magazine Prévention au travail.

Nos personnes-ressources : Henri Bernard, ing. conseiller à la Direction générale de la prévention-inspection et du partenariat, et Mathieu Vermot, inspecteur de la région de Saint-Jean-sur-Richelieu, tous deux de la CSST.

Coordination : Louise Girard, CSST


Pour en savoir plus

  • Règlement sur la santé et la sécurité du travail, section XXIII, § 2.
  • CSST. Gréage et levage : guide de sécurité. Édition Québec. Publication du Québec, 2006

  • Association canadienne de normalisation. Ponts roulants électriques pour usage général. http://centredoc:6611/Groupe1/Norme/CSA/CSAb167-64.pdf
Loading...
Loading...